Vingt-trois missionnaires chrétiens tués dans le monde en 2010

Publié le par Père Jean-Pierre

31/12/2010 13:28 LA CROIX
CITE DU VATICAN, 31 déc 2010 (AFP) - Vingt-trois missionnaires chrétiens tués dans le monde en 2010

Vingt-trois missionnaires chrétiens ont été tués en 2010, dont quinze en Amérique Latine, selon l'agence d'information vaticane Fides, qui a fait son propre décompte à partir de données recueillies dans différentes missions à travers le monde.

Parmi les 23 morts figurent un évêque, 15 prêtres, un religieux, une religieuse, deux séminaristes et trois laïcs. Hormis l'Amérique latine, on compte six morts en Asie et deux en Afrique.

Selon le journal de la conférence des évêques Avvenire, qui reprend ces chiffres, ces personnes ont été victimes de vols, de rapts, mais leurs histoires "ont été quasiment totalement ignorées des médias".

Le directeur par intérim de Fides, le père Vito Del Prete, a expliqué au micro de Radio Vatican qu'il suivait "particulièrement l'Asie, notamment le Pakistan et l'Inde".

"Le problème ne concerne pas seulement les chrétiens assassinés, mais aussi les églises brûlées, les chrétiens contraints de fuir", a-t-il ajouté, citant le Pakistan, la Birmanie, où "les chrétiens sont l'objet de discriminations, tués sans que personne ne l'apprenne ou exilés à l'intérieur de leur propre pays".

Pour le père Vito Del Prete, qui cite également le Moyen-Orient, "tout ceci montre que le Christ est encore une contre-culture, une culture humaine qui s'oppose à tous les régimes et toutes les oppressions et esclavage que l'homme subit où qu'il se trouve".

Le pape Benoît XVI a appelé à plusieurs reprises ces derniers mois à cesser les "brimades" contre les chrétiens, qui sont, selon lui, "à l'heure actuelle le groupe religieux en butte au plus grand nombre de persécutions à cause de leur foi".

Commenter cet article