Une députée goûte peu les "signes religieux" du patriarche éthiopien à l'Assemblée

Publié le par Père Jean-Pierre

 

29/06/2010 22:50 LA CROIX
PARIS, 29 juin 2010 (AFP) - Une députée goûte peu les "signes religieux" du patriarche éthiopien à l'Assemblée

La députée du Parti de gauche, Martine Billard, n'a pas apprécié mardi les "signes religieux" arborés par le patriarche de l'Eglise orthodoxe d'Ethiopie, l'Abuna Paulus, en visite à l'Assemblée nationale à l'invitation du député PS Pierre Forgues.

Alors que le patriarche suivait -brièvement- les débats depuis la tribune du public, l'élue de Paris a pris la parole dans l'hémicycle pour "s'étonner qu'il puisse y avoir pendant la séance des personnes, dans les tribunes, qui portent en évidence des signes religieux".

L'Abuna Paulus portait une soutane et une mitre blanches et avait à la main une croix.

"Nous avons interdit à juste titre le port du voile aux femmes qui viennent en visite et je ne vois pas pourquoi des hommes pourraient brandir, eux, des signes religieux quand ils sont en visite dans notre hémicycle", a-t-elle déclaré pendant la discussion d'une proposition de loi contre les violences conjugales.

Le président de séance, Marc Laffineur (UMP), lui a répondu qu'il n'était pas dans "notre tradition de demander aux délégations étrangères en visite de se changer avant d'entrer dans les tribunes".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article