Talabani: ne pas encourager les chrétiens à quitter définitivement l'Irak

Publié le par Père Jean-Pierre


17/11/2010 20:28 LA CROIX
PARIS, 17 nov 2010 (AFP) - Talabani: ne pas encourager les chrétiens à quitter définitivement l'Irak

Le président irakien Jalal Talabani a souhaité mercredi que Paris n'encourage pas les chrétiens d'Irak à quitter leur pays en leur donnant la citoyenneté française, après l'évacuation en France de 35 Irakiens blessés dans une attaque contre la cathédrale de Bagdad.

"Je suis reconnaissant au gouvernement français de prendre en charge nos frères et soeurs chrétiens" mais "j'espère cependant qu'il ne les encouragera pas à quitter définitivement l'Irak en leur donnant la citoyenneté française", a déclaré le président d'origine kurde dans une interview à paraître jeudi dans le quotidien La Croix.

"Même s'ils ne peuvent pas vivre à Bagdad, ils peuvent aller au nord, dans le Kurdistan irakien, où le gouvernement régional les accueille", a-t-il dit. "Un grand nombre des chrétiens vivant dans la capitale sont originaires du nord de l'Irak, du Kurdistan ou de la région de Mossoul", a-t-il observé.

Le Premier ministre, Nouri al-Maliki, avait déjà appelé la France à ne pas favoriser l'émigration des chrétiens, après l'évacuation de 35 Irakiens blessés dans l'attaque contre la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame du Perpétuel secours de Bagdad, qui avait fait 46 morts le 31 octobre.

Le gouvernement français "n'est pas en train d'organiser l'exil de tous les chrétiens" d'Orient et d'Irak, avait assuré peu après le ministre français de l'Immigration d'alors Eric Besson.

M. Talabani a assuré que "personne (en Irak) ne s'oppose à ce que les chrétiens jouissent de tous leurs droits" et a estimé que le prochain gouvernement devrait "comprendre deux ou trois ministres chrétiens".

"Les Irakiens n'accusent pas les chrétiens d'avoir participé à l'ancien régime" de Saddam Hussein, a-t-il dit, en affirmant qu'ils "en ont été les victimes" et que la majorité d'entre eux "étaient contre la dictature et l'ont combattue".

L'émigration des chrétiens se fait souvent en plusieurs étapes: après un départ de Bagdad vers le nord du pays, ils décident de se rendre à Damas ou Amman, puis de faire le grand voyage vers l'Amérique ou l'Europe.

Commenter cet article