"Si nous sommes attentifs à regarder nos péchés, nous ne voyons pas ceux des autres" par Saint Moïse l'Ethiopien

Publié le par Père Jean-Pierre

LUNDI 1 NOVEMBRE 2010

http://orthodoxe-ordinaire.blogspot.com/

"Si nous sommes attentifs à regarder nos péchés, nous ne voyons pas ceux des autres" par Saint Moïse l'Ethiopien

 

Les reliques de Moïse l’Ethiopien reposent dans l'église de la Vierge une des cinq églises du monastère de Al Baramos (Pa-Romeos, c'est-à-dire « des Romains » en copte), dans la vallée du Natron (Wadi El Natrun en arabe) en Egypte. Le monastère a été fondé par St Macaire le Grand en 335.
Un frère demanda : "Si un homme frappe son serviteur pour une faute qu'il a commise, que doit dire le serviteur ?".
L’Ancien répondit: "Si c'est un bon serviteur, il dira : - Abba aie pitié, j'ai péché."
– "Il ne dira rien d'autre?"
L’Ancien répondit : "Non. A partir du moment où il prend sur lui l'opprobre et dit : – J'ai péché, son maître a pitié de lui immédiatement. La conclusion de tout cela est  qu’il ne faut pas juger son prochain. En fait, quand la main du Seigneur a frappé tous les premiers-nés dans le pays d'Égypte il n’y a pas eu de maison où il y eut un homme mort "(cf. Ex 12:30).
Le frère lui demanda : "Qu'est-ce que cela signifie ? 
– Cela signifie, dit l’Ancien, que si nous sommes attentifs à regarder nos péchés, nous ne voyons pas ceux des autres. Ce serait de folie si un homme qui avait un mort à son domicile, le délaissait pour aller pleurer celui d’un autre. Cela signifie que tu portes tes péchés et que tu ne dois pas t’inquiéter à propos de quiconque de savoir s’il est bon ou s’il est mauvais. Ne fais de mal à personne, et ne pense de mal de personne dans ton cœur. Ne méprise pas ceux qui commettent le mal, n’aie pas de condescendance pour ceux qui font du mal à leur prochain (Ps 14:3) et ne te réjouis pas avec ceux qui font du mal à leur prochain. Ne dis pas de mal de qui que ce soit : - Le Seigneur connait tout homme (Jn 2:24). Ne sois pas complice de ceux qui calomnient, n’applaudis pas à ce qu'ils disent, mais ne déteste pas ceux qui parlent mal des autres (Ps 100,5). Il ne faut pas juger. N’aie d’hostilité envers personne, ne garde pas d’inimitié dans ton cœur et ne hais point ceux qui nourrissent de l'hostilité contre leur voisin. Vise la paix. En toute occasion réconforte-toi par cette pensée : La fatigue dure peu et le repos est pour toujours, grâce soit rendue à la Parole de Dieu, Amen."
(extrait de Vie et paroles des Pères du désert)

Commenter cet article