Sainte Euphrosyne de Polotsk

Publié le par Père Jean-Pierre

 

 2010

www.orthodoxologie.blogspot.com


Saint Euphrosyne était la petite-fille du célèbre prince Vseslav de Polotsk. À l'âge de 12 ans, elle refusa toutes les propositions de mariage et s'enfuit dans un couvent. Plus tard, elle fonda un couvent de moniales et un monastère pour les moines et elle resta higoumènee des deux institutions.

Les activités éducatives et culturelles d'Euphrosyne furent largement connues au-delà de Polotsk. Comme jeune fille, elle aimait beaucoup l'étude. Plus tard, comme moniale dans la cathédrale de la Sainte Sagesse, elle passa son temps à copier des livres, et l'argent qu'elle gagnait ainsi elle le distribuit parmi les pauvres.

Elle a également construit deux églises dans le couvent et le monastère fondés par elle. De ces deux édifices, l'église du Saint-Sauveur est toujours debout et elle est considérée comme le monument le plus précieux de l'architecture primitive de Bélarus. En 1161, elle fit don de la célèbre Croix d'or à six branches à l'église de Saint-Sauveur. La croix, richement ornée d'émaux et de pierres précieuses, a été faite par l'artisan de Polotsk, Lazar Bohsa.

Enfin, vers la fin de sa vie, elle entreprit un pèlerinage en Terre Sainte où elle décéda peu après 1167. Son corps, après la conquête de Jérusalem par Saladin en 1187, fut ramené par les moines de Kiev et qui déposé dans le Monastère des Grottes. Ce n'est qu'en 1910 que les reliques de la sainte ont été ramenées dans sa ville natale de Polotsk.

Euphrosyne a été glorifiée en 1984 en Biélorussie. Elle est restée dans l'histoire comme un promoteur du christianisme, de la langue écrite, et de la culture.

Claude Lopez-Ginisty
d'après

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article