Saint Païssy Velitchkovsky: Le Parchemin/ Six Chapitres sur la Prière Mentale (V)

Publié le par Père Jean-Pierre

http://www.orthodoxologie.blogspot.com/
VENDREDI 11 FÉVRIER 2011

Saint Païssy Velitchkovsky: Le Parchemin/ Six Chapitres sur la Prière Mentale (V)


CHAPITRE II
Le Commencement de cette divine Prière du Coeur, et les témoignages de l'Ecriture la concernant, suivant les Pères Théophores.

Avant d'indiquer d'où vient cette Divine prière, je dois présenter quelques points, à titre d'information générale. Il faut savoir que, selon les écrits de nos saints Pères Théophores, il y a deux sortes de prières mentales: l'une pour les débutants, liée à l'activité habituelle, l'autre pour ceux qui sont avancés, liée, elle, à la vision. L'une est le commencement, l'autre la fin, car l'activité est le chemin vers la vision
Et on devrait savoir que, selon Saint Grégoire le Sinaïte, il y a huit visions préliminaires, qu'il énumère ainsi "Nous disons que les huit visions préliminaires sont premièrement la vision de Dieu, divinité invisible, sans origine et Incréée, cause de tout, Une dans la Trinité et au-dessus de tous les êtres ; deuxièmement la vision de la hiérarchie des puissances mentales, troisièmement la vision de la composition des êtres (visibles) ; quatrièmement, la vision de la condescendance du Verbe qui nous observe ; cinquièmement, la vision de l'universelle résurrection; sixièmement, la vision du Second et Terrible Avènement du Christ, septièmement la vision du tourment éternel; huitièmement, la vision du Royaume de Dieu qui est sans fin ! Ayant présenté ceci, Je vais parler selon la pauvreté de ma raison infirme de la manière selon laquelle l'activité et la vision doivent être comprises.
Il faut savoir que tout le labeur monastique (je parle à ceux qui sont simples comme moi) par lequel quiconque peut être passé, avec l'aide de Dieu, l'amour du prochain et de Dieu, dans la douceur et l'humilité et la patience, et tous les autres commandements de Dieu et des Saints Pères, en parfaite soumission de corps et d'âme selon Dieu, en jeûnes, veilles, larmes, prosternations et autres méthodes pour contraindre le corps, dans l'accomplissement fervent des règles de l'Eglise et du monachisme, dans l'exercice secret de la prière mentale, en lamentation et réflexions sur la mort - un tel labeur, si tant est que l'esprit soit encore guidé par sa propre autorité humaine et sa volonté propre, peut être appelé précisément activité ; mais en aucune façon il ne peut être appelé vision. Et si un tel labeur mental d'oraison peut être appelé vision dans les écrits des saints Pères, c'est seulement une manière de parler, de même que l'intellect, comme œil de l'âme est appelé vision.
Mais quand, avec l'aide de Dieu et le labeur déjà mentionné, et par-dessus tout par une profonde humilité, l'homme purifie son âme et son coeur de toute souillure des passions de l'âme et du corps, alors la grâce de Dieu, mère commune de tous, prend l'âme purifiée comme on prendrait un petit enfant par la main, et la conduit selon son degré de purification par paliers aux visions spirituelles déjà signalées, lui révélant les indicibles mystères Divins auxquels l'intellect n'a point d'accès. 
Et c'est en vérité ceci qui peut être appelé la véritable vision spirituelle, qui est la prière de la vision, ou selon saint Isaac, la prière pure d'où surgissent la vision et une crainte mêlée d'admiration. Mais il n'est possible à personne d'atteindre cela par le labeur de sa seule volonté, à moins que Dieu n'intervienne et n'y conduise par la Grâce. Si quiconque essaie d'accéder à de telles visions sans la Lumière de la Grâce de Dieu, comme le dit saint Grégoire le Sinaïte (130ème Homélie), qu'il sache qu'il se forge lui-même des images et non des visions, les imaginant et ces images étant présentées à lui par un esprit imaginatif. Et maintenant qu'une idée claire de la prière active et contemplative a été présentée, le temps est venu d'indiquer l'origine de la divine prière mentale.

 
 
 
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après 
THE SCROLL 
Containing 
SIX CHAPTERS ON MENTAL PRAYER
By Our Father of Blessed Memory [saint] 
STARETZ PAISIUS VELITCHKOVSKY
Orthodox Word
Saint Herman of Alaska Brotherhood,
Platina,
California, USA
1972
*
(Gravure de saint Païssy: 
Dominique Aymonier-Lopez)

Commenter cet article