Saint Nil de la Sora: La prière contre les mauvaises pensées

Publié le par Père Jean-Pierre

LUNDI 28 FÉVRIER 2011

http://www.orthodoxologie.blogspot.com/

Saint Nil de la Sora: La prière contre les mauvaises pensées

Quand on a une mauvaise pensée, on doit faire appel à l'aide de Dieu, car, comme Saint Isaac le Syrien le dit, nous ne possédons pas toujours en nous-mêmes la force de nous opposer à de mauvaises pensées, et il n'est aucune aide dans ce cas, si ce n'est celle de Dieu. 
Par conséquent, guidé par les instructions de [saint] Nil du Sinaï, nous devons prier ainsi sans relâche, avec soupirs et larmes, le Seigneur Jésus Christ: "Aie pitié de moi, Seigneur, et ne me permets pas de périr.  Mets en déroute, ô Seigneur! le démon qui m'attaque. Ô mon espérance sûre, marque ton signe au-dessus de ma tête au jour de mon combat avec le Démon! Vaincs l'ennemi qui se bat avec moi. Ô Seigneur, ô Verbe de Dieu, avec Ta paix et Ta tranquillité apprivoise les pensées qui m'assaillent! " 
Ou, selon les instructions du bienheureux Théodore le Studite, sur le fait d'avoir des pensées impures, prie en utilisant des paroles du prophète David,  " Juge-les, Seigneur, qui sont injustes avec moi et combats ceux qui me combattent." et récite ensuite le psaume 34 en entier, et, comme l'a écrit l'hymnographe, "Rassemble et recueille mon esprit dispersé, ô Seigneur, purifie mon cœur sauvage. Comme Tu l'as dit à Pierre, accorde-moi le repentir, en soupirant comme au publicain, comme à la femme dépravée, les larmes, pour que je puisse pleurer vers Toi! Aide-moi et débarrasse-moi des pensées mauvaises.  Car, comme les vagues de l'océan, mes transgressions s'élèvent contre moi, et comme un navire dans l'océan profond, je suis surchargé de mes pensées et de mes intentions, mais guide-moi dans un port tranquille et sûr. 
Ô Seigneur, sauve-moi aussi par ma repentance, pour que je pleure abondemment sur la faiblesse de mon esprit, car ce n'est pas de ma propre volonté que je subis ces changements involontaires - hésitations, agressions, défaites… C'est pourquoi je crie vers Toi: ô Sainte Trinité, sans commencement, aide-moi, et me confirme à rester ferme dans les pensées et intentions, les sens et les sentiments de bien!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Commenter cet article