Saint Nicolas (Vélimirovitch): Repentance...

Publié le par Père Jean-Pierre

MARDI 31 AOÛT 2010

.www.orthodoxologie.blogspot.com


Pour tous les péchés des hommes, je me repens devant Toi, Seigneur miséricordieux. En effet, la semence de tous les péchés coule dans mon sang! Avec Ta miséricorde et mon effort, j'empêche de pousser cette moisson de mauvaises herbes jour et nuit, de sorte qu'aucune ivraie ne puisse pousser dans le champ du Seigneur, mais seulement du blé pur.

Je me repens pour tous ceux qui sont inquiets, qui chancellent sous le poids des soucis et ne savent pas qu'ils doivent mettre tous leurs soucis sur Toi. Pour l'homme faible, même l'inquiétude la plus mineure est insupportable, mais pour Toi une montagne de soucis, c'est comme une boule de neige jetée dans une fournaise ardente.

Je me repens pour tous les malades, car la maladie est le fruit du péché. Quand l'âme est purifiée par le repentir, la maladie disparaît avec le péché, et Toi, mon Eternelle Santé, tu fais Ta demeure dans l'âme.

Je me repens pour les incrédules, qui, par leur incrédulité amassent des tracas et des maladies à la fois sur eux-mêmes et sur leurs amis.

Je me repens pour tous ceux qui blasphèment Dieu, qui blasphèment contre Toi sans savoir qu'ils blasphèment contre le Maître, Qui les vêt et les nourrit.

Je me repens pour tous les tueurs d'hommes, qui prennent la vie d'un autre pour préserver leur propre vie. Pardonne-leur, Seigneur, Très Miséricordieux, car ils ne savent pas ce qu'ils font. Car ils ne savent pas qu'il n'y a pas deux vies dans l'univers, mais une seule, et qu'il n'y a pas deux hommes dans l'univers, mais un seul. Ah, comme ils sont morts ceux qui déchirent le coeur en deux!

Je me repens pour tous ceux qui portent de faux témoignage, car en réalité ils sont homicides et se suicident.

Pour tous mes frères qui sont des voleurs et qui accumulent des richesses inutiles, je pleure et je soupire, car ils ont enterré leur âme, et n'auront rien pour aller devant Toi.

Pour tous les arrogants et les vantards je pleure et je soupire, car devant Toi, ils sont comme des mendiants aux poches vides.

Pour tous les ivrognes et les gloutons, je pleure et je soupire, car ils sont devenus serviteurs de leurs serviteurs.

Pour tous les adultères je me repens, car ils ont trahi la confiance de l'Esprit Saint, Qui les a choisis pour former une nouvelle vie à travers eux. Au lieu de cela, ils se sont détournés du service de la vie pour détruire la vie.

Pour toutes les mauvaises langues, je me repens, car ils ont détourné le don le plus précieux, le don de la parole, en sable de pacotille.

Pour tous ceux qui détruisent le foyer et la maison de leur prochain et la paix de leur prochain, je me repens et je soupire, car ils appellent une malédiction sur eux-mêmes et sur les leurs.

Pour toutes les langues mensongères, pour tous les yeux méfiants, pour tous les cœurs enragés, pour tous les estomacs insatiables, pour tous les esprits enténébrés, pour toutes les mauvaises volontés, pour toutes les pensées inconvenantes, par toutes les émotions meurtrières... Je me repens, je pleure et je soupire.

Pour toute l'histoire de l'humanité depuis Adam jusques à moi pécheur, je me repens car toute l'histoire est dans mon sang. Car je suis en Adam et Adam est en moi.

Pour tous les mondes, grands et petits, qui ne tremblent pas devant Ta présence ineffable, je pleure et je clame:


Ô Maître Miséricordieux, aie pitié de moi et sauve-moi! "


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Commenter cet article