Pristina réserve sa réponse sur l'intronisation du patriarche serbe au Kosovo

Publié le par Père Jean-Pierre

04/02/2010 20:58 La Croix
PRISTINA, 4 fév 2010 (AFP) - Pristina réserve sa réponse sur l'intronisation du patriarche serbe au Kosovo

Le gouvernement kosovar a donné une réponse réservée sur la tenue de la cérémonie d'intronisation du nouveau patriarche serbe, Irinej, prévue pour avril dans un monastère orthodoxe serbe au Kosovo.

"Nous n'esquivons pas les visites à caractère religieux et nous donnerons notre permission si elles ont des objectifs religieux", a indiqué aux journalistes le vice-Premier ministre kosovar Hajredin Kuci.

Il a ajouté que le gouvernement allait "examiner le caractère de la visite et conformément à cela donner une réponse adéquate".

Le nouveau patriarche serbe, Irinej, élu en janvier suite au décès de son prédécesseur Pavle, a été intronisé à Belgrade le 23 janvier, mais cette intronisation doit être suivie d'une cérémonie à Pec (Kosovo), comme c'est le cas pour les patriarches de l'Eglise orthodoxe de Serbie.

Cette dernière partie de son intronisation, la plus solennelle, devrait avoir lieu le 25 avril au monastère de Pec, le siège historique des orthodoxes de Serbie.

Le Kosovo, qui a proclamé son indépendance en février 2008 et qui a depuis été reconnu par 65 pays, avait déjà interdit plusieurs visites de responsables serbes les accusant de tenir des propos politiques.

La Serbie rejette farouchement l'indépendance du Kosovo, reconnue pourtant par 65 pays, dont les Etats-Unis et la plupart des pays de l'Union européenne, en considérant toujours ce territoire comme sa province méridionale.

"Nous sommes très prudents concernant les visites (de Serbie) à caractère politique", a déclaré M. Kuci.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article