prêtre Marc-Antoine, doyen, message de Noël.

Publié le par Père Jean-Pierre

 Chers Pères et Frères, la neige ne bloque par Internet!
 
 
1) le nouvel APOSTOLIA, n°32, est paru, en roumain et en français: achetez-le! Au sommaire: entretien avec Père Arsenie (Papacioc), la vie des paroisses (Terni, Italie), Parole de l'Evangile (la liberté du Christ), le congrès Nepsis à Rome.
 
2) merci de vos prières: Christian a été opéré dans les meilleurs conditions le 16 décembre comme prévu. Nous le gardons dans la prière pendant sa convalescence. Nous avions demandé la prière pour une petite Kérolina, gravement malade: grâce à vos prières, elle est beaucoup mieux et reprend une vie normale.
 
3) merci de garder dans la prière les malades: Marie-Pierre (o), Mariana-Maria (o), Maria (o), Monique (o), Iakov-Nektarie (o), Valentina (o) - et tant d'autres!
 
4) mais, en cette avant-fête de Noël, il y a quelquefois des maladies encore plus graves, par exemple la division entre les membres d'une même paroisse, un (clerc ou laïc) qui ne demande pas pardon à ceux qu'il a offensés, et ceux-ci qui ne veulent pas pardonner... et qui n'en parlent même pas dans la confession, qui s'absentent ou qui changent de paroisse pour éviter un Frère ou un Père: c'était le repentir, la solution!
La parole du Christ est claire, en ce qui concerne la communion: "si ton frère a quelque chose contre toi, va te réconcilier avec lui, tu apporteras ton offrande ensuite!" (Matt. 5, 23-24; cf Mc 11, 25). C'est le seul précepte que le Christ ait donné pour la participation à l'Offrande.
Participer à l'Eucharistie en contradiction avec cette parole peut avoir des conséquences gravissimes pour la santé de l'âme et du corps (comme le dit l'apôtre Paul: 1 Co. 11, 27-32) et pour le Salut.
Nous vous invitons, en vue de la Nativité et en général, à prendre très au sérieux ce commandement et à aider - par la parole, le jeûne et la prière, surtout par l'exemple - ceux qui ne parviennent pas encore à se réconcilier. Ainsi nos célébrations festives seront, non pas formelles ou hypocrites, mais réellement la prière dans l'Esprit et dans la Vérité à laquelle le Christ invite ses disciples.
 
Tel est mon propre message de Noël, afin que nul ne se prive de la joie du Christ ou n'en prive un Frère!
 
le prêtre Marc-Antoine, doyen

Commenter cet article