Pourquoi la Pâque chrétienne ne peut pas être célébrée le même jour que la Pâque juive (Pessah)

Publié le par Père Jean-Pierre

LUNDI 5 AVRIL 2010

orthodoxe-ordinaire.blogspot.com
Le VIIème Canon apostolique dit: «Si un évêque ou un prêtre ou un diacre célébre le saint jour de Pâques avant l'équinoxe de printemps avec les Juifs, qu'il soit déposé".
Le soleil passe par deux équinoxes au cours de l'année, l'un au printemps et l'autre dans la saison de l'automne. Ils sont appelés équinoxes parce que le jour est égal à la nuit et la nuit égale au jour. L'équinoxe d'automne se produit au cours de Septembre, l'équinoxe vernal ou du printemps se produit en Mars. En raison des irrégularités de la course du soleil dans son mouvement d'ouest en est, l'équinoxe vernal ne se produit pas toujours sur un seul et même jour. Au temps des Apôtres, c’était le 22 Mars, à l’époque du 1er Concile œcuménique,  c’était le 21 Mars et à notre période, il se produit le 8 ou même le 7 Mars. Ces dates sont en accord avec le calendrier julien de telle sorte que Pâques orthodoxe est toujours calculée selon ce calendrier et non pas le calendrier grégorien réformé. Le VII° canon apostolique interdit la célébration de Pâques avant l'équinoxe vernal. Les Juifs célébraient la Pâque à deux reprises. Les plus sages et les plus instruits des juifs observaient la Pâque après l'équinoxe, comme Moïse l'avait ordonné, et les Juifs moins cultivés la célébraient avant l'équinoxe, à quoi fait référence ce canon. La Pâque juive officielle et légale tombe le 14 du mois de Nisan ou de Mars et toujours après l'équinoxe. Le mois d'Abib ou Nisan, comme cela vint à être connu ensuite, commençait avec la première nouvelle lune après l'équinoxe. Le calendrier juif est d’abord lunaire, avec chaque mois commençant à la nouvelle lune, lorsque le premier quartier de lune devient visible après la lune noire. Dans les temps anciens, les mois nouveaux étaient habituellement déterminés par l'observation. Quand les gens observaient la nouvelle lune, ils en informaient le Sanhédrin. Lorsque le Sanhédrin avait entendu, selon deux témoignages indépendants et fiables, que la nouvelle lune s'était produite à une certaine date, ils déclaraient le Rosh Chodesh (premier jour du mois) et envoyaient des messagers pour dire à la population quand le mois avait commencé.
La Pâque chrétienne vient toujours après la Pâque juive, parce que c'était l'ordre historique des événements durant les temps de la Passion du Christ et la Résurrection L'évangéliste Jean écrit: " Ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire : c’était le matin. Ils n’entrèrent point eux-mêmes dans le prétoire, afin de ne pas se souiller, et de pouvoir manger la Pâque. "(Jean 18:28) Le passage "Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, - car c’était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu’on rompît les jambes aux crucifiés, et qu’on les enlevât.."(Jean 19:31) fait également référence à la Pâque juive. Que ce sabbat n’était pas comme les autres Sabbats, mais était un grand jour cela signifie que c’était Pessah. La Pâque juive a eu lieu le samedi et la Résurrection de notre Seigneur s'est produit durant les premières heures du dimanche. Célébrer Pâques, après la Pâque juive sert à nous rappeler cette vérité historique.
Il y a quatre facteurs qui sont pris en compte dans le cadre de la conclusion de la date de Pâques. 
La première est que Pâques doit toujours être célébrée après la survenance de l'équinoxe de printemps, la deuxième qu'elle ne doit pas être célébré avant ou le même jour que la Pâque des Juifs. Ces deux facteurs sont ordonnés par le présent VII° Canon apostolique. 
La troisième est qu'elle ne doit pas être célébrée seulement après l'équinoxe vernal, mais également après la première pleine lune de Mars qui vient à se produire après l'équinoxe
et quatrièmement, elle ne doit pas être célébrée le premier dimanche qui suit la pleine lune. Ces deux facteurs sont dérivés de la tradition et non d'un quelconque canon.
La formule de Pâques "Le premier dimanche après la première pleine lune après l'équinoxe de printemps" est identique pour les Pâques ocidentales et orthodoxes, mais les deux églises fondent leurs dates sur des calendriers différents : les églises de l'Ouest utilisent le calendrier grégorien, le calendrier standard pour une grande partie du monde, et les églises orthodoxes utilisent le vieux calendrier julien. L'Eglise Orthodoxe Orientale applique également la formule afin que Pâques tombe toujours après la Pâque juive, puisque la Crucifixion et la Résurrection du Christ ont eu lieu après qu'il est entré à Jérusalem pour célébrer la Pâque. Dans l'Église occidentale, ceci est ignoré et Pâques précède parfois la Pâque juive de plusieurs semaines.

Lire la suite
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article