Mgr Hilarion a reçu un groupe d'étudiants de l'Institut d'études politiques de Paris

Publié le par Père Jean-Pierre

 



Mgr Hilarion a reçu un groupe d'étudiants de l'Institut d'études politiques de Paris
Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations extérieures du patriarcat de Moscou, a reçu le 1er mars, au monastère Saint-Daniel de Moscou, un groupe de quarante étudiants de l'Institut d'études politiques (Sciences-Po) de Paris. Les jeunes se trouvaient en Russie pour un voyage de cinq jours, organisé conjointement par le Centre Saint-Guillaume, aumônerie catholique de Sciences-Po, et le diocèse de Chersonèse. Ils étaient accompagnés par les aumôniers, les pères Thierry Anne et Alvaro Pacheco, ainsi que par le recteur du Séminaire orthodoxe russe en France le hiéromoine Alexandre Siniakov. 

Mgr Hilarion a d'abord présenté aux étudiants l'état actuel de l'Église orthodoxe russe, ses relations avec les autres Églises orthodoxes locales et les autres Églises chrétiennes, ainsi que l'activité du Département des relations extérieures. Le texte intégral de l'allocution du métropolite Hilarion est publié sur le site du Département. Il a ensuite répondu aux questions qui portaient sur les relations entre orthodoxes et catholiques, sur la mission de l'Église orthodoxe dans le monde, sur la coopération entre les patriarcats orthodoxes, sur le possibilité d'une rencontre entre le pape de Rome et le patriarche de Moscou. 

Mgr Hilarion a souligné que les relations entre l'Église orthodoxe russe et l'Église catholique romaine se sont "sensiblement réchauffées" ces derniers temps. Il a cité l'exemple des échanges fructueux entre les catholiques de France et les orthodoxes de Russie, rappelant le soutien accordé par l'épiscopat catholique français à l'ouverture d'un séminaire orthodoxe russe en France. 

Mgr Hilarion a noté également que la mission de l'Église orthodoxe dans les pays catholiques s'adresse principalement à la diaspora orthodoxe. "Nous n'avons pas l'intention de convertir des catholiques à l'orthodoxie, même si nous n'excluons pas des conversions individuelles". Il a souligné la nécessité de la coordination entre les hiérarchies catholique et orthodoxe pour toutes les initiatives pastorales. 

Des photographies de cette rencontre sont publiées sur le site du Séminaire russe.

Vendredi 4 Mars 2011

Commenter cet article