Maldon: Monastère Saint Jean Baptiste

Publié le par Père Jean-Pierre

 

Maldon: Monastère Saint Jean Baptiste

orthodoxologie.blogspot.com

MALDON: LE CARREFOUR DU MONDE ET LES VOIES DE DIEU

Dans son ouvrage sur la prière de Jésus, l'évêque Simon Barrigton-Ward se fait l'interprète de nombreux pèlerins qui sont un jour parvenus au carrefour du monde après avoir pérégriné longuement à la recherche d'un havre de paix et de silence. D'autres y sont venus par pure curiosité ou par "hasard". Lui est arrivé à ce carrefour (routes de Croix dit l'anglais), dans ce Monastère Saint Jean Baptiste de Maldon au moment où il cherchait à donner à son dialogue avec Dieu une approche différente. Combien d'entre nous sont aussi parvenus sur cette île du Royaume de Dieu au milieu de la campagne de l'Essex ? Depuis des décennies ce monastère a été pour nous notre Jérusalem en occident, notre Athos accessible à tous. 

Comme l'évêque Simon, nous sommes entrés dans la prière de la communauté et nous n'en sommes plus jamais sortis, même si nos vies ne nous ont plus permis de refaire ce pèlerinage aussi souvent que nous le voulions, même si nous n'y sommes allés qu'une seule fois.

Nous avons tous rencontré un jour le Staretz Sophrony de bienheureuse mémoire, véritable prière incarnée. Nous avons ressenti le rayonnement chaleureux de son amour et il ne nous a pas fallu longtemps pour voir à travers lui la haute stature de son père spirituel, le Saint Staretz Silouane de l'Athos. 

Le Père Sophrony est un géant spirituel! Quel que soit l'âge auquel nous avons rencontré ce beau vieillard, nous sommes devenus à jamais ses enfants et nous avons grandi dans son amour bienveillant. Dans sa communauté, nous avons, comme l'évêque Simon, appris la prière de Jésus et lorsque nous avons eu la chance d'avoir un entretien particulier avec lui, notre être a réalisé combien la prière était respiration essentielle et à quel point nous ne savions pas respirer.Il faudra écrire un jour l'aventure de Dieu avec tous les pèlerins du Monastère Saint Jean Baptiste de Maldon, l'aventure de chacun d'entre eux avec ce passeur du Royaume qu'était le Père Sophrony.

Le beau vieillard est né au Ciel, mais il demeure parmi nous et par le Père Kyril et les membres de sa communauté qui perpétuent son enseignement, Dieu continuera à bénir le monde abondamment.

Comme l'évêque Simon, nous sommes tous partis de Maldon sans quitter le monastère, emportant la Prière de Jésus avec nous comme un précieux et immarcescible viatique. Lui a approfondi ses connaissances dans ce domaine précieux, il est remonté aux sources de la prière avant de passer les gués, de trouver les rivières, les fleuves, les mers et l'océan et tous les passeurs qui ont transmis les paroles salvifiques de cette prière. Ce livre est une petite philocalie à sa manière. Il permet de connaître l'origine de la prière et de pouvoir la pratiquer avec quelqu'un qui l'a apprise avec un grand orant du siècle vingtième. L'évêque l'a transmise et enseignée à son tour à d'autres êtres assoiffés de Dieu, et il a fait connaître le Père Sophrony et le Saint Staretz Silouane. 

Tous ceux qui connaissent le Père Sophrony (je ne puis me résoudre à employer le passé en parlant de lui), le reconnaîtront parfois au détour de certains passages de ce livre. Après avoir été mis sur son chemin par le livre de l'évêque Simon, ceux qui ne le connaissent pas encore liront ses ouvrages et avanceront avec lui dans la prière de Jésus, vers le Royaume où il intercède pour tous. Lorsque nous sommes ce que Dieu nous a appelés à être, sur le chemin nous avons rencontré des êtres d'exception qui nous ont rendus meilleurs. Le Père Sophrony est l'un de ces êtres!

Claude Lopez-Ginisty

Saint Triphon 
en la fête de Saint Jacques le Confesseur, évêque de Studion 
et de Saint Lupicin du Jura.
Préface au livre: Simon Barrington-Ward, 
Prière de Jésus, Voie du Coeur et Mémoire de Dieu,
 Editions du Désert 
2002
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article