LETTRE A UN AMI CATHOLIQUE ROMAIN de l'Archiprêtre Gregorio Cognetti

Publié le par Père Jean-Pierre

JEUDI 4 MARS 2010

orthodoxe-ordinaire.blogspot.com

 



Voici un extrait d'un témoignage de conversion à l'Orthodoxie d'un Catholique de rite byzantin qu'il est bon de lire pour comprendre en quoi il est problématique de se sentir orthodoxe tout en restant dans l'Église romaine... Vous pouvez lire l'intégralité du témoignage en allant sur le site "Comment je suis devenu orthodoxe" ou en cliquant directement [ici]


[...] L'Orthodoxie est un mode de vie, pas un rite. La beauté du rite découle de la réalité intérieure de la foi orthodoxe, et non pas d'une recherche de formes. La Divine Liturgie n'est pas une façon plus pittoresque de dire la messe : elle s’origine dans une réalité théologique qu’elle renforce, mais qui devient néanmoins nulle et incohérente si elle est détachée de l'Orthodoxie. Quand l'esprit de l'Orthodoxie est présent, même l’office le plus misérable, fait dans une cabane, avec deux icônes de papier posée sur une paire de chaises en guise d’iconostase, avec un chœur composé d’une poignée de fidèles chantant faux, est incomparablement plus élevé que les offices dans mon ancienne paroisse uniate - au milieu de magnifiques mosaïques byzantines du 12ème siècle, avec un chœur compétent (quand il y en avait un). Le respect presque paranoïaque des formes rituelles, c'est la vaine tentative de compenser l'absence d'un véritable ethos (disposition psychique) orthodoxe. [...] 

(Version et adaptation en  français de Maxime Le minime)

Lire la suite

Commenter cet article