LE CAIRE, 11 jan 2011 (AFP) - Egypte: un chrétien tué, 5 personnes blessées par un policier

Publié le par Père Jean-Pierre


 

11/01/2011 20:20 LA CROIX
LE CAIRE, 11 jan 2011 (AFP) - Egypte: un chrétien tué, 5 personnes blessées par un policier dans un train

Un Egyptien de confession chrétienne a été tué, et cinq autres personnes blessées par un policier qui a ouvert le feu pour une raison inconnue à bord d'un train en moyenne Egypte, au sud du Caire, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur.

Le mobile de cette fusillade n'est pas connu, mais elle survient dans un climat tendu sur la question de la sécurité des chrétiens d'Egypte, après l'attentat commis dans la nuit du Nouvel an contre une église copte orthodoxe d'Alexandrie (nord), qui a fait 21 morts.

Le policier est monté à bord d'un wagon dans la localité de Samalut, près de 200 km au sud du Caire, à mi-chemin entre la capitale égyptienne et la grande ville d'Assiout.

Il a ensuite ouvert le feu avec son arme de service, tuant un passager, Fathi Saïd Ebeid, 71 ans, et blessant cinq personnes, dont son épouse âgée de 61 ans, selon un communiqué du ministère.

Quatre blessés sont des chrétiens coptes, la confession du cinquième n'est pas encore établie, selon le ministère.

Selon une source médicale, tous les blessés, dont deux sont dans un état grave, sont des coptes.

Le tireur a été appréhendé par la police et était interrogé par une équipe d'enquêteurs. L'affaire a été confiée au parquet du gouvernorat de Minya. Le caractère confessionnel ou non de cet acte n'a pas encore été établis, selon les services de sécurité.

Cette fusillade survient une dizaine de jours après l'attentat d'Alexandrie, qui n'a pas été revendiqué et pour lequel enquête est toujours en cours. Cet attentat avait été perpétré deux mois après des menaces proférées par un groupe irakien lié à al-Qaïda contre les chrétiens d'Egypte.

Les coptes, pour la plupart orthodoxes avec une minorité de catholiques, représentent 6 à 10% des quelque 80 millions d'Egyptiens, en majorité musulmans sunnites.

Des incidents parfois meurtriers se sont produits à de multiples reprises au cours des dernières années en Egypte entre chrétiens coptes et musulmans, souvent en raison de tensions entre communautés locales.

Le 6 janvier 2010, six coptes avaient été tués dans une fusillade à Nagaa Hamadi, en haute-Egypte, à la sortie d'une messe.

Commenter cet article