La Grèce salue la réouverture au culte d'un monastère orthodoxe de Turquie

Publié le par Père Jean-Pierre

15/08/2010 13:40 LA CROIX
ATHENES, 15 août 2010 (AFP) - La Grèce salue la réouverture au culte d'un monastère orthodoxe de Turquie

Le Premier ministre grec, Georges Papandréou, a salué dimanche la réouverture au culte par une messe historique, du monastère orthodoxe de Sümela, en Turquie, y voyant un signe de rapprochement bilatéral. La célébration de cette messe pour la première fois depuis 88 ans "est un événement historique et important" qui atteste "d'un esprit de coopération et de paix entre notre peuple et celui du pays voisin", a-t-il déclaré.

Le Premier ministre, qui a relancé cette année le rapprochement gréco-turc qu'il avait lancé en 1999 s'exprimait à la sortie de la messe de l'Assomption, sur l'île cycladique de Paris.

Les médias grecs ouvraient dimanche leurs bulletins d'information sur la liturgie à Sümela, célébrée par le patriarche oecuménique orthodoxe Bartholomée 1er, qui siège à Istanbul.

Important lieu de culte à la Vierge pour les Pontiques, les Grecs installés depuis des siècles autour de la mer Noire, le monastère n'avait plus accueilli de célébration religieuse depuis 1923.

Alors chassés de la région, à l'issue d'une guerre gréco-turque et de ce qu'Athènes qualifie unilatéralement de "génocide", les Pontiques se sont réfugiés en Grèce et Russie.

Le ministère turc du Tourisme et de la Culture a autorisé en mai la célébration d'une messe une fois l'an, le 15 août, dans ce sanctuaire situé près de Trabzon, alors que l'Union européenne, à laquelle veut adhérer la Turquie, lui réclame des progrès en matière de respect des droits des minorités religieuses.

Commenter cet article