L'Etat roumain donne 2 millions d'euros pour une cathédrale controversée

Publié le par Père Jean-Pierre

10/02/2011 12:16 LA CROIX
BUCAREST, 10 fév 2011 (AFP) - L'Etat roumain donne 2 millions d'euros pour une cathédrale controversée

Le gouvernement roumain a annoncé jeudi qu'il donnait plus de deux millions d'euros pour la construction d'une gigantesque "Cathédrale du salut de la nation" au centre de Bucarest, un projet controversé initié par feu l'ancien patriarche orthodoxe Teoctist.

"Le gouvernement a alloué la somme de 10 millions de lei (2,34 millions d'euros) pour la construction de la Cathédrale du Salut de la nation", a annoncé la porte-parole du gouvernement Ioana Muntean citée dans un communiqué.

En juin dernier, alors que ce projet de cathédrale suscitait une polémique en raison du coût jugé exagéré par de nombreux Roumains en temps de crise, l'évêque Ciprian Campineanul avait assuré que la construction ne se ferait pas avec des fonds publics.

"Afin d'éviter de possibles commentaires malveillants, nous précisons que la cathédrale ne sera pas construite avec des fonds publics puisque le gouvernement n'a pas donné un sou mais avec des fonds provenant d'un crédit", avait indiqué le hiérarque, cité par l'agence Mediafax.

Le patriarche orthodoxe Daniel avait toutefois demandé une participation de l'Etat roumain fin décembre en plus des donations des fidèles.

La cathédrale, qui sera bâtie sur un terrain de 11 hectares à proximité du pharaonique Palais de Ceausescu, dans une ville qui compte déjà de nombreuses églises, aura une hauteur de 120 mètres et pourra accueillir plus de 5.000 personnes.

Ce projet est qualifié de "mégalomaniaque" par nombre de Roumains qui s'indignent qu'il soit financé en partie par des fonds publics alors que le gouvernement de centre-droit applique un programme d'austérité sévère, avec des réductions de salaires et des postes dans le secteur public et des investissements réduits dans le transports et la santé.

Le coût de la construction de cette cathédrale, sans les ornementations et peintures, est estimé à 100 millions d'euros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article