L’Eglise russe orthodoxe se mobilise

Publié le par Père Jean-Pierre

15/08/2010 17:09 LA CROIX

L’Eglise russe orthodoxe se mobilise



Outre des processions et des prières, l’Église russe orthodoxe organise une grande collecte pour les victimes des incendies

Depuis le 1er août, 140 tonnes d’aide humanitaire – vêtements, literie, produits de première nécessité, objets pour enfants, etc. – ont été recueillies par le Patriarcat de Moscou et acheminées à bord de 99 véhicules dans les régions les plus touchées par les incendies, principalement Riazan, Voronej, Lipetsk, Nijni Novgorod, Vladimir et la région de Moscou. 

Plus de 9,4 millions de roubles (environ 240 000 €) ont également été récoltés pour les victimes des incendies en Russie, par l’Église russe orthodoxe qui se mobilise, un peu partout, pour venir en aide à ceux qui ont tout perdu dans les feux de l’été. Par ailleurs, 170 pompiers volontaires et 500 bénévoles humanitaires membres de l’Église russe orthodoxe participent aux secours.

Le 1er août en effet, en la fête de saint Séraphim de Sarov, le patriarche de Moscou, Kirill Ier, avait invité le peuple russe à prier sans relâche et à organiser des collectes dans tous les diocèses, sous la coordination du département synodal caritatif. Ainsi, de nombreuses processions menées par des prêtres orthodoxes en habits liturgiques parcourent les villages en priant pour que la pluie tombe et que les incendies cessent.

Processions et prières à Voronej

À Voronej, ville de 850 000 habitants dont les environs ont été ravagés par les feux de forêts et où l’on a enregistré, le 2 août, la température record de 40,5 °C, le métropolite Sergius a organisé, le 9 août, un service de prières, tandis que des fidèles entamaient une procession en voiture à travers toute la région, emportant avec eux les reliques du saint local, Mitrophane. 

Ces processions et prières sont évoquées par les médias occidentaux avec « un brin d’ironie », regrette le P. Alexis Chryssostalis, théologien orthodoxe et producteur de l’émission « Orthodoxie » sur France Culture. « Pourtant, l’Église orthodoxe est dans son rôle quand elle appelle à espérer l’intervention divine en cas de catastrophe naturelle », rappelle-t il, soulignant que « le seul espoir ne peut venir que de Dieu ».

Appel à la compassion

De son côté, l’archevêque Théophane de Stavropol et Vladikavkaz (l’un des principaux diocèses du Caucase du Nord) a sévèrement condamné les commerçants qui tirent profit de la canicule et de la sécheresse. « Vendre des climatiseurs pour 50 000 roubles (1 270 €) au lieu de 10 000, alors que des gens meurent de chaud, c’est immoral et cruel », a-t-il récemment déclaré, en invitant les commerçants à respecter « au moins le prix d’origine. C’est un ordre de Dieu ! C’est faire preuve de compassion pour son prochain ! »

L’Église russe orthodoxe en France – en cette année croisée France-Russie – n’est pas en reste. Comme on peut le lire sur le site infos-russes.com, le diocèse de Chersonèse soutient la collecte lancée par la paroisse parisienne des Trois-Saints-Docteurs.
Claire LESEGRETAIN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article