L'Église orthodoxe est devenue la deuxième communauté religieuse en Italie

Publié le par Père Jean-Pierre

orthodoxie.com

Dans un entretien donné à la télévision italienne, Mgr Silouane, évêque dudiocèse orthodoxe roumain d’Italie a déclaré que la communauté orthodoxe est devenue la deuxième communauté religieuse en Italie. Elle a dépassé la communauté musulmane et compte environ 1,3 million de fidèles. Selon les derniers chiffres fournis par l'ambassade de Roumanie en Italie, il y a 900 000 Roumains dans la péninsule italienne. D'après Mgr Silouane, chaque année dans les paroisses roumaines en Italie sont célébrés en moyenne 8 000 baptêmes et 1200 mariages. On compte 117 paroisses orthodoxes roumaines, 115 n'ont pas leurs propres locaux, mais utilisent des lieux de culte appartenant à l'Église catholique (prêt gratuit ou avec un petit supplément pour les frais). Les prêtres orthodoxes roumains qui travaillent en Italie sont 145.

Selon Mgr Silouane, l'Église orthodoxe roumaine veut demander à l'État la possibilité d'enseigner la catéchèse orthodoxe dans les écoles: « Oui, nous avons l'intention de demander l’introduction de la catéchèse orthodoxe dans les écoles. Dans les écoles italiennes, il y a actuellement environ 200  000 enfants roumains et leur nombre augmente tous les ans. Jusqu'à présent, nous avons recommandé à nos fidèles à envoyer leurs enfants à la catéchèse catholique, parce que nous avons de nombreux points en commun. Mais nous croyons que nos enfants ont le droit de recevoir dans les écoles publiques l'enseignement de la foi orthodoxe ». Mgr Silouane a informé qu’en octobre dernier tous les papiers nécessaires pour obtenir la reconnaissance juridique de l'Église orthodoxe roumaine en Italie ont été déposés auprès les autorités légale, ce qui est l'étape préliminaire pour obtenir une entente avec l'État afin de bénéficier des avantages fiscaux.

Source : La Stampa

Rédigé le vendredi 26 mars 2010 à 12:59 dans Actualités-Europe | Lien permanent

Envoyer sur Digg | Envoyer sur

Commenter cet article