L’archiprêtre Nicolas Cernokrak, doyen de l’Institut Saint-Serge, a effectué un voyage à Constantinople

Publié le par Père Jean-Pierre


Célébration de la Divine Liturgie présidée par Mgr Gennadios en l'Église Saint Dimitrios, 2010 (5)
L’archiprêtre Nicolas Cernokrak, doyen de l’Institut Saint-Serge, a effectué un voyage à Constantinople du 26 décembre au 4 janvier, avec la bénédiction de Son Éminence l’archevêque Gabriel. Le 27 décembre, le père doyen a été reçu par Sa Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée au siège du Patriarcat, au Phanar. Au cours de cette audience, il a eu l’occasion de présenter à Sa Sainteté l’organisation des études, le projet éducatif, la place de l’Institut dans le monde orthodoxe en Occident et dans le dialogue œcuménique ainsi que plusieurs questions relatives au fonctionnement et à l’avenir de l’Institut. Son Éminence le Métropolite Gennadios (Limouris) de Sasimes, actuel higoumène du Monastère de la Source vivifiante à Constantinople et membre du Comité central du Conseil œcuménique des Églises, qui est un ancien étudiant de notre Institut, a participé à cette rencontre. Pour lire la suite, cliquez sur le le titre.


Grâce à la sollicitude de Sa Sainteté, le père doyen a eu l’occasion de prendre part pendant ce séjour à plusieurs événements de la vie de l’Église orthodoxe à Constantinople : Le 31 décembre, il a assisté aux Vêpres en la Cathédrale patriarcale
 

Célébration en la Cathédrale patriarcale Saint-Georges 2010 (4)Saint-Georges et ensuite au partage de la traditionnelle « Vasilopitta » qui a eu lieu au Patriarcat. Le 1er janvier, il a assisté à la liturgie célébrée en la Cathédrale patriarcale Saint-Georges et à la cérémonie des vœux à l’occasion du nouvel an. Le 2 janvier, il a participé à la célébration de la divine liturgie présidée par Mgr Gennadios en l’Église Saint Dimitrios, dans le quartier de Kurtulus de Constantinople, où il a prononcé une courte homélie.

 

Avec le T. R. archimandrite Elpidophoros, secrétaire général du Saint Synode2010 (1)Le père Nicolas a également eu un entretien sur la vie et le fonctionnement de l’Institut Saint-Serge avec l’archimandrite Elpidophoros, secrétaire général du Saint Synode. Il a pu également se rendre aux monastères patriarcaux de la Sainte-Trinité (école théologique de Halki) et de Saint-Georges (Ile des Princes), et a visité plusieurs hauts lieux chrétiens de Constantinople (Sainte-Sophie, Monastère de Chora, etc.).

 

 

Commenter cet article