Irak: sept morts, dont deux chrétiens, dans des attentats

Publié le par Père Jean-Pierre


15/11/2010 20:37 LA CROIX
MOSSOUL (Irak), 15 nov 2010 (AFP) - Irak: sept morts, dont deux chrétiens, dans des attentats

Sept personnes, dont deux chrétiens, ont été tuées lundi en Irak dans des attentats, ravivant la crainte que cette communauté durement frappée ces dernières semaines soit de nouveau la cible d'Al-Qaïda.

Dans l'est de Mossoul, à 350 km au nord de Bagdad, deux amis chrétiens ont été tués vers 20H30 (17H30 GMT) par des inconnus qui se sont introduits chez eux et les ont abattus à l'arme automatique avant de s'enfuir, a indiqué la police.

L'une des victimes, Nabil Ghanem âgé de 36 ans, est un syriaque catholique employé à l'antenne provinciale de l'organisme de lutte contre la corruption et le second, Nashwan Khoder, 36 ans, est un menuisier d'orgine arménienne, a-t-on indiqué de même source.

Le 31 octobre, 44 fidèles et deux prêtres ont été tués dans un attentat commis en pleine messe par un commando d'Al-Qaïda dans la cathédrale syriaque catholique de Bagdad. Il a été suivi par d'autres attaques meurtrières la semaine dernière contre la communauté chrétienne à Bagdad.

Par ailleurs, "deux voitures piégées ont explosé lundi vers 09H00 (06H00 GMT) dans un lotissement où habite le personnel pénitentiaire de la prison de Badouche, tuant le lieutenant-colonel Hussein Khallaf, chef de l'unité d'intervention de ce centre de détention, et un civil travaillant aussi dans ce pénitencier", a affirmé le commandant Khaled Jamal Eddine de la police de Mossoul. Onze gardiens de prison et cinq civils ont été blessés.

Le 6 mars 2007, des insurgés avaient lancé une attaque d'envergure contre cette prison, à 370 km au nord de Bagdad, et libéré au moins 140 détenus.

La prison de Badouche, gérée par les autorités irakiennes, abritait en 2007 1.200 prisonniers, dont 100 détenus étrangers arabes, pour la plupart condamnés pour terrorisme.

D'autre part, à Qaïm, à 340 km à l'ouest de Bagdad, près de la frontière syrienne, deux personnes ont été tuées et cinq blessées, dont une femme, par deux bombes, dont une placée sur un marché vers 08H00 (05H00 GMT), a indiqué le lieutenant Ali Chaker de la police de la province d'al-Anbar.

A Bagdad, un policier a été tué et sept personnes ont été blessées, dont trois policiers, par deux bombes ayant visé des patrouilles de police, dans le centre et l'est de Bagdad, a indiqué une source du ministère de l'Intérieur.

Commenter cet article