Enseignements de Père Païssios de bienheureuse mémoire

Publié le par Père Jean-Pierre

DIMANCHE 6 FÉVRIER 2011

http://www.orthodoxologie.blogspot.com/

Enseignements de Père Païssios de bienheureuse mémoire

Elder Paisios
Le staretz [Païssios] dit: Un certain moine que je connais est allé en excursion avec un groupe. L'un d'eux ne croyait pas du tout en Dieu. Comme c'était un ami, les autres l'avait amené pour qu'il confesse qu'il ne croyait pas. Quand les autres ont commencé à discuter entre eux, le moine a rejoint l'incroyant et avec sa propre méthode a chassé de son sein la question de l'incroyance - sans que les autres ne le  remarquent. L'homme lui-même comprit ce qui s'était passé. Un changement eut lieu en lui et toute la compagnie semblait comme en-ciel. Cette personne crut en Dieu par l'intercession du moine.
Le staretz dit: Souvent, nous voyons une personne et nous lui disons deux paroles spirituelles et il change. Plus tard, nous disons: "Ah, j'ai sauvé quelqu'un." Je crois que la personne qui a la disposition et la bonté en lui, s'il ne change pas par nous, le fera par un ours ou un renard ou autre chose. Faisons attention à la fausse évangélisation.
Le staretz dit au sujet de Papa-Tykhon 1 2Il y avait un petit staretz qui avait simplifié sa vie. Il n'avait pas de travaux ménagers. Il était libre de tout le confort, parce que ce que nous appelons aujourd'hui le confort n'est en fait qu'inconvénient. Le confort c'est de simplifier sa vie et de se limiter à l'essentiel. Ensuite, la personne est libérée.
Le staretz dit: Nous ne devons pas contraindre les autres à suivre le combat spirituel. Vous ne pouvez pas  forcer quelqu'un s'il n'en a pas la disposition. C'est comme ce qui se passe avec les aliments. Si quelqu'un n'est pas disposé à manger et qu'on lui donner à manger sous la contrainte, il va vomir.
Le staretz dit: Le monde d'aujourd'hui a besoin de bons confesseurs. Les bons pères spirituels sont aujourd'hui peu nombreux et les rares qui restent font leur travail dans l'urgence en raison des nombreuses personnes qui vont à eux. Comme un bon chirurgien qui fait des interventions nombreuses et qui est préoccupé par les résultats car il ne donne pas sa pleine mesure, comme il se doit. S'il y avait de bons pères spirituels, il n'y aurait pas tant de psychiatres.
A la question de savoir comment un père spirituel doit appliquer les canons dans la confession, le staretz répondit: Le père spirituel doit voir chaque personne séparément et agir en conséquence. pour moi le père spirituel qui applique les canons sans examiner chaque situation individuellement est un criminel.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
http://www.orthodoxphotos.com/readings/paisios/priesthood.shtml

Staretz Tikhon,
 père spirituel de Père Païssios

Commenter cet article