Egypte: le meurtrier d'un Copte déféré devant une cour de sécurité de l'Etat

Publié le par Père Jean-Pierre


13/01/2011 15:29 LA CROIX
LE CAIRE, 13 jan 2011 (AFP) - Egypte: le meurtrier d'un Copte déféré devant une cour de sécurité de l'Etat

Un policier égyptien qui a tué un Copte et blessé cinq autres en ouvrant le feu mardi à bord d'un train au sud du Caire sera déféré devant un tribunal d'exception, a annoncé jeudi le procureur général du Caire.

Amer Achour Abdel Zaher fait face à dix chefs d'accusations, dont meurtre avec préméditation et tentative de meurtre, et sera traduit devant la Cour suprême de sécurité d'urgence de l'Etat, a expliqué le procureur, Abdel Meguid Mahmoud, dans un communiqué.

La date du procès devant ce tribunal, dont les décisions ne sont pas susceptibles d'appel, n'a pas encore été fixée.

Le policier est monté mardi à bord d'un train dans la localité de Samalut, à mi-chemin entre la capitale égyptienne et la grande ville d'Assiout, et a ouvert le feu dans un wagon avec son arme de service, tuant un passager copte, Fathi Saïd Ebeid, 71 ans, et blessant cinq personnes, dont l'épouse de M. Ebeid, âgée de 61 ans, selon le ministère de l'Intérieur.

Les autorités égyptiennes ont assuré mercredi que le mobile du meurtrier n'était pas d'ordre religieux.

Le gouverneur de Minya, Ahmed Diaa Eddine, dont dépend Samalut, a ainsi estimé que l'acte du policier était lié "à son état mental et non pas à la religion des victimes".

Selon une source des services de sécurité, le policier, qui n'était pas en service, aurait expliqué avoir agi dans un état de "frustration et de colère" parce qu'il avait besoin d'argent, et aurait nié avoir pris pour cibles des chrétiens.

Un religieux copte de Samalut, se basant sur le témoignage de blessés, a toutefois assuré que l'homme était à la recherche de chrétiens dans le train.

Ce meurtre alourdit un climat déjà tendu après un attentat meurtrier contre une église copte à Alexandrie, deuxième ville du pays, qui a fait 21 morts dans la nuit du Nouvel an.

Commenter cet article