Egypte: deuxième mort à la suite des affrontements entre police et Coptes

Publié le par Père Jean-Pierre



26/11/2010 13:46 LA CROIX
LE CAIRE, 26 nov 2010 (AFP) - Egypte: deuxième mort à la suite des affrontements entre police et Coptes

Un jeune Copte blessé par balle mercredi lors des heurts entre la police et des manifestants chrétiens coptes au Caire est décédé vendredi portant le bilan de ces affrontements à deux morts et plusieurs dizaines de blessés, a-t-on appris auprès des services de sécurité.

Milad Mikhail, 24 ans, est décédé des suites d'une blessure à l'abdomen, malgré deux interventions chirurgicales.

Un autre manifestant, Makarios Gad Chokr, âgé de 19 ans, avait été victime d'un tir mortel d'origine indéterminée lors de ces affrontements qui ont suivi une manifestation de milliers de Coptes, qui protestaient contre une décision administrative d'arrêter les travaux de construction d'une église dans le quartier de Talabiya, dans le sud-ouest du Caire.

La sécurité égyptienne avait également fait état d'un bilan d'au moins 35 blessés -15 manifestants et 20 policiers-. Selon la justice 156 personnes ont été arrêtées et accusées d'avoir "planifié de tuer des policiers" et d'avoir manifesté illégalement.

Les Coptes, ou chrétiens d'Egypte, représentent 6 à 10% de la population et se plaignent régulièrement d'être marginalisés, en particulier en ce qui concerne l'accès à la fonction publique.

Ils protestent notamment contre des dispositions légales très contraignantes pour construire ou agrandir des églises, alors que les conditions sont très libérales pour les mosquées.

Ces affrontements provoqués par un problème confessionnel sont venus alourdir un climat déjà marqué par des tensions politiques à l'approche du premier tour des élections législatives dimanche.

Commenter cet article