Dieu est Feu et Lumière

Publié le par Père Jean-Pierre

Dhttp://www.orthodoxologie.blogspot.com/IMANCHE 12 DÉCEMBRE 2010

Dieu est Feu et Lumière


File:5part-icon-Hell.jpg

Certaines personnes en Occident croient en un dieu sadique qui torture perpétuellement les gens en enfer. Mais les chrétiens orthodoxes ont toujours su ce que les références de la Bible au ciel et à l'enfer signifiaient. Ils n'ont jamais cru en un dieu sadique. Les saints Pères enseignent que Dieu est à la fois le ciel et l'enfer, selon la justesse de chacun. Il aime tout le monde et il étreindra tout le monde [en Son Amour]. Mais tout le monde ne Le verra pas comme lumière. Certaines personnes seront incapables de tolérer Son amour et elles souffriront, parce qu'elles n'avaient appris que la haine...

Quand nous disons que Dieu est à la fois lumière et feu, les protestants nous demandent souvent: "Où avez-vous trouvé cela dans la Bible?" Même s'ils savent qu'il est irrationnel de penser que Dieu torture les gens, ils ont besoin de citations de la Bible pour s'en convaincre .

Bien sûr, nous chrétiens [orthodoxes] n'avons pas besoin de voir quelque chose écrit dans la Bible pour le croire. Mais nous allons présenter quelques passages bibliques à l'appui de notre opinion. Ainsi, les protestants seront en mesure de renoncer à la notion occidentale blasphématoire d'un Dieu sadique, et ils verront que les enseignements de l'Eglise orthodoxe du Seigneur sont toujours vrais.

Commençons par Isaïe:

"Les pécheurs sont effrayés dans Sion, un tremblement saisit les impies: qui de nous pourra rester auprès d'un feu dévorant? Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles?
 Celui qui marche dans la justice, et qui parle selon la droiture, qui méprise un gain acquis par extorsion, qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent, qui ferme l'oreille pour ne pas entendre des propos sanguinaires, et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal, celui-là habitera dans des lieux élevés; des rochers fortifiés seront sa retraite; du pain lui sera donné, de l'eau lui sera assurée.(Isaïe 33:14-16).


Remarquez qui pourra rester auprès des flammes éternelles! Non seulement l'injuste, mais les justes aussi! Voyez-vous que ce sont les mêmes? Ce qui est redouté par les pécheurs est considéré comme "élevé" par les justes.

Et quel est ce "feu dévorant"?

"Car notre Dieu est un feu dévorant." (Hébreux 12:29)

Ce Dieu " brûlant" est "lumière" pour d'autres personnes. Selon Isaïe:

"Au lieu de l'airain je ferai venir de l'or, Au lieu du fer je ferai venir de l'argent, Au lieu du bois, de l'airain, Et au lieu des pierres, du fer; Je ferai régner sur toi la paix, Et dominer la justice. On n'entendra plus parler de violence dans ton pays, Ni de ravage et de ruine dans ton territoire; Tu donneras à tes murs le nom de salut, Et à tes portes celui de gloire. Ce ne sera plus le soleil qui te servira de lumière pendant le jour, Ni la lune qui t'éclairera de sa lueur; Mais l'Éternel sera ta lumière à toujoursTon Dieu sera ta gloire.Ton soleil ne se couchera plus, Et ta lune ne s'obscurcira plus; Car l'Éternel sera ta lumière à toujours, Et les jours de ton deuil seront passés."(Isaïe 60:17-20).

Le mot "gloire" (en grec: doxa) signifie "éclat". Paul écrit:

"Autre est l'éclat/la gloire du soleil, autre l'éclat/la gloire de la lune, et autre l'éclat/ la gloire des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile." (1 Corinthiens 15:41)

Mais le passage d'Isaïe mentionne matériaux. Il est évident que Dieu va remplacer le matériel moindre avec des matériaux qui sont plus utiles et plus capable d'endurer le feu. Qu'est-ce que cela signifie? L'apôtre Paul explique:

"Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l'oeuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'oeuvre de chacun. Si l'oeuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l'oeuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu."  
(1 Corinthiens 3:12-15).


Il est important que, dans ce passage, divers matériaux symbolisent les actions de chaque personne. Les bonnes actions sont comme des matériaux précieux qui ne peuvent pas être touchés par le feu. D'autre part, les mauvaises actions sont mentionnées comme des matériaux qui peuvent être brûlés. Puis, le feu de la grâce de Dieu brûlera les actes indignes et celui qui les a commis sera touché, car il n'aura pas rien de précieux à montrer. A la fois les bonnes et les mauvaises actions, à la fois les hommes justes et injustes passeront par ce feu ...

Le prophète Zacharie dit que le feu purifie les métaux précieux. Le feu ne les brûle pas, mais il les nettoie et les éclaire. Quand un métal reste dans le feu, il devient aussi lumineux que le feu. Mais le feu rend aussi le bois noir et il le brûle:

"Je mettrai ce tiers dans le feu, Et je le purifierai comme on purifie l'argent, Je l'éprouverai comme on éprouve l'or. Il invoquera mon nom, et je l'exaucerai; Je dirai: C'est mon peuple! Et il dira: L'Éternel est mon Dieu!" (Zacharie 13:9).

Le passage suivant nous montre aussi que les justes et les injustes passeront par la même flamme. Bien que les pécheurs se sentent brûlé par le feu, les justes se reposeront dans le feu de la Présence et la gloire (clarté) du Seigneur:

 "Car il est de la justice de Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent, et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d'une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus. Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,"(2 Thessaloniciens 1:7-9)

Dans l'Apocalypse de [saint] Jean, nous lisons à propos de la rivière de la Grâce de Dieu qui jaillit de Son trône. Cette rivière est la rivière de la vie pour les justes:

" 
Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau : Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. 
" (Apocalypse 22:1-2)

Mais ce fleuve est également décrit comme "feu":

"Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en sa présence. Les juges s'assirent, et les livres furent ouverts."(Daniel 7:10)

Nous voyons la différence entre la façon dont les justes et les injustes perçoivent la grâce de Dieu.

C'est parce que, selon l'auteur des Psaumes, le feu du Seigneur est divisé par Lui en énergie illuminant et en énergie brûlante:

"La voix de l'Éternel sépare les flammes de feu." (Psaume 29:7, texte massorétique)

Quand ce jour viendra, allons-nous ressentir la grâce de Dieu comme "feu" ou comme "lumière"? La décision est nôtre...

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Commenter cet article