Des figures comme celles des startsy Païsios et Porphyrios existent-elles aujourd'hui?

Publié le par Père Jean-Pierre

SAMEDI 26 MARS 2011

http://www.orthodoxologie.blogspot.com/


Des figures comme celles des startsy Païsios et Porphyrios existent-elles aujourd'hui?

Heureusement, nous avons connus ces startsy vraiment éclairés, les Pères Paisios et Porphyrios et d'autres personnalités patristiques, qui nous a montrés ce qu'est l'Eglise, et comment Dieu montre, par l'Église, Ses amis. Beaucoup d'entre nous ont ressenti l'amour de Dieu auprès d'eux. Ces startsy ont consolé des milliers de personnes, et dans de nombreux cas, ont apporté le repos aux enfants les plus turbulents de Dieu. Nous devons nous sentir indignes d'un tel don.
Cependant, puisque Dieu et l'Eglise existent, de telles figures saintes existent toujours. Comme je l'ai déjà dit, les saints sont la progéniture de l'Eglise, ayant passé par la Croix et la Résurrection du Christ, et  la Pentecôte, et qui témoignent de la vie nouvelle que Dieu apporta sur terre.
Hélas, s'il n'y a pas de telles figures aujourd'hui, c'est comme penser que l'Eglise a cessé d'exister, ou qu'elle est stérile et ne peut donner la vie. La vérité est que, lorsque les saints cesseront d'exister, alors aura lieu la Seconde Venue du Christ.
Sur le Mont Athos aujourd'hui il y a beaucoup de moines bienheureux qui glorifient Dieu et sont glorifiés par Lui. Le Mont Athos est encore une grande lumière, et, lorsque ceux qui la voient n'ont pas une vision adéquate, ils sont aveuglés et ils blâment les moines qui y vivent. Et à l'extérieur du Mont Athos également, dans les monastères et les communautés, il y a des enfants de Dieu bénis et l'Eglise, qui illumine ceux qui comprennent cela et en ont besoin.
Le problème est que nous ne voyons pas les saints, ne les sentons pas, ne ressentons pas leur présence. C'est parce que nous ne faisons pas de grands recherches, nous n'avons pas de sens spirituels pour les reconnaître et les sentir. Nous pouvons appliquer les paroles du Christ dans ce cas: "Car quiconque demande reçoit, et celui qui cherche trouve, et à celui qui frappe il sera ouvert" (Matthieu 7:8). 
Ceux qui cherchent vraiment Dieu et Ses saints, ils les rencontreront certainement, ou plutôt les saints modernes vivants, eux-mêmes, iront les trouver et les remplir avec les dons de Dieu. 
Tel est notre Dieu, Il vient en secret, Il aime à renverser toutes les possibilités logiques, Il montre Son amour très bruyamment, tout à coup et d'une manière surprenante à ceux qui souffrent et qui sont à Sa recherche. Ceux qui cherchent "le bon vin," le vin fort,  sont ivres sobrement.
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Commenter cet article