Découverte à Rome des plus anciennes icônes représentant les apôtres

Publié le par Père Jean-Pierre

22/06/2010 18:22 LA CROIX
ROME, 22 juin 2010 (AFP) - Découverte à Rome des plus anciennes icônes représentant les apôtres

Les icônes les plus anciennes représentant les apôtres, datant de la fin du IVe siècle, ont été découvertes dans les catacombes de Santa Tecla à Rome, a révélé mardi le surintendant des fouilles archéologiques de ce site, Fabrizio Visconti.

Ces icônes de Pierre, Paul, André et Jean se trouvent au plafond d'une petite chambre funéraire dans les tons ocres et rouges située dans les catacombes de Santa Tecla, elles-mêmes situées à environ 500 mètres de la basilique Saint-Paul-hors-les-murs, l'une des quatre basiliques majeures de la capitale italienne, où se trouve la sépulture de Saint-Paul.

Ces catacombes avaient été édifiées à la demande d'une "nobildonna" (femme appartenant à une famille noble, mais sans titre de noblesse).

"Cette découverte démontre l'introduction et la diffusion du culte des apôtres aux origines du christianisme", a expliqué à la presse Barbara Mazzei, directrice de la restauration de cette chambre funéraire, au cours d'une visite organisée par le Vatican.

"Pour André et Jean, il s'agit des plus anciennes représentations", tandis que l'on connaissait déjà des représentations de l'apôtre Pierre datant de la moitié du IVe siècle, mais "jamais seul sur une icône", a souligné M. Visconti.

La découverte de l'icône de Paul, avait, elle, été déjà révélée il y a un an par l'Osservatore romano, le quotidien du Vatican.

Les découvertes, réalisées à l'occasion de la restauration de ces catacombes après deux ans de recherches, ont été rendues possibles grâce à l'utilisation d'une technique au laser inédite qui a permis de se débarrasser du dépôt de calcaire recouvrant les fresques.

La structure des catacombes est située sous un immeuble remontant aux années 1950 dont la construction n'a heureusement pas endommagé les trésors archéologiques, ont indiqué les experts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article