Brèves du S.O.P.

Publié le par Père Jean-Pierre

 06 JAN 2011 - SERBIE : LE " SILENCE COMPLICE " DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

Dans son message de Noël, publié sur le site Internet de l'Eglise orthodoxe serbe, le patriarche Irénée Ier a fustigé la communauté internationale pour son " silence complice " dans un trafic d'organes présumé sur des prisonniers serbes qui aurait eu lieu pendant et après le conflit de 1998-1999 au Kosovo, indique une dépêche de l'AFP datée du 5 janvier dernier. Ce trafic a constitué l'un des " exemples les plus sérieux de suite...

Les orthodoxes de France seront privés de la retransmission radiophonique de la liturgie de Noël, le 7 janvier 2011 (= 25 décembre, suivant le calendrier julien en vigueur dans les paroisses de tradition russe, serbe, géorgienne et palestinienne), à la suite de la décision de la nouvelle direction de France Culture de ne plus assurer cette diffusion, a-t-on appris au Service orthodoxe de presse. Contrairement aux années précédentes, le programme des diffusions annoncé pour le 7 janvier ne suite...

La dorénavant traditionnelle rencontre entre responsables du patriarcat de Moscou et dirigeants du ministère russe des Affaires étrangères s'est tenue, le 29 novembre dernier, au siège du ministère à Moscou, sous la coprésidence du métropolite de Moscou Cyrille Ier, primat de l'Eglise orthodoxe russe, et de Serge Lavrov, ministre des Affaires étrangères. Le patriarche était accompagné d'une importante délégation comprenant, entre autres,le métropolite de Volokolamsk Hilarion suite...

Venus de nombreux pays d'Europe, près de 30 000 jeunes chrétiens (anglicans, catholiques, protestants et orthodoxes) se sont retrouvés à Rotterdam (Pays-Bas), du 28 décembre au 1er janvier derniers, pour participer à la 33e rencontre européenne organisée par la communauté oecuménique de Taizé (Saône-et-Loire). Comme chaque année depuis la chute du rideau de fer, les participants orthodoxes, venus nombreux d'Europe centrale et orientale, sont intervenus au cours de cette rencontre, tant suite...

Commenter cet article