Béchara Raï élu nouveau patriarche maronite au Liban

Publié le par Père Jean-Pierre


15/03/2011 11:38
BEYROUTH, 15 mars 2011 (AFP) - Béchara Raï élu nouveau patriarche maronite au Liban

Mgr Béchara Raï a été élu mardi nouveau patriarche maronite du Liban, en remplacement du cardinal Nasrallah Boutros Sfeir, 91 ans, qui avait annoncé en janvier sa démission après avoir dirigé l'Eglise pendant 25 ans, a-t-on appris de source ecclésiastique.

"Notre joie n'a pas de limites", a déclaré Mgr Boulos Nasrallah, membre de l'archidiocèse de Mgr Raï à Byblos, au nord de Beyrouth, alors que les cloches sonnaient à travers le pays.

A 71 ans, Mgr Raï succède à Mgr Sfeir à la tête de l'Eglise catholique maronite au Liban, la plus puissante du pays. Il est le 77e patriarche depuis l'arrivée des premiers disciples de Saint Maron au Liban en provenance de Syrie, il y a plus de 1.500 ans.

Mgr Raï a été élu par les évêques maronites libanais qui avaient commencé à se réunir la semaine dernière au siège de l'Eglise à Bkerké, au nord-est de Beyrouth.

"C'est une personne très qualifiée du point de vue spirituel, il écoute tout le monde et reçoit tout le monde au même niveau. C'est un des piliers de l'Eglise (au Liban), il est ouvert à toutes les communautés", a affirmé à l'AFP Mgr Boulos Nasrallah.

Au-delà de son leadership religieux, le cardinal Nasrallah Boutros Sfeir avait joué un rôle considérable dans la vie politique de son pays, où les chrétiens maronites, autrefois tout puissants, ont été affaiblis par une guerre civile (1975-1990) à caractère confessionnel.

C'est notamment à son appel en 2000 que le mouvement opposé à l'hégémonie de la Syrie, alors puissance de tutelle depuis trois décennies au Liban, a commencé à prendre de l'ampleur, jusqu'au retrait des troupes syriennes en 2005, dans la foulée de l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Commenter cet article