Divers blogs du 01/02/11

Publié le par Père Jean-Pierre

01 février 2011

Serbie : la croix de Niš

 L’Eglise orthodoxe serbe projette d’ériger une croix à Niš, lieu de naissance de l’empereur Constantin, à l’occasion du 1700ème anniversaire de l’édit de Milan. Répondant à l’ancien métropolite Artème de Raska, qui avait antérieurement affirmé que « selon des informations en provenance de Niš, il est question d’y ériger une immense croix catholique-romaine sur laquelle une croix orthodoxe, plus petite, serait gravée », le patriarche Irénée a déclaré au quotidien serbe Narodne novine  que « l’Eglise serbe n’avait pas encore décidé quelle croix serait érigée à Niš », précisant qu’ « il n’y avait pas de différence essentielle entre les croix que les chrétiens utilisent dans la liturgie, qu’il s’agisse de la croix latine, de la croix orthodoxe byzantine ou de toute autre croix ». La croix, d’une hauteur de 80 mètres (voir la photographie ci-contre), sera la plus grande des Balkans et devrait être érigée sur le mont Vinik (400 mètres). Les travaux devraient être achevée en 2013, et leur coût est estimé à 1,5 millions d’euros.

Source : Romfea.gr

Rédigé le mardi 01 février 2011 à 06h01 dans Actualités-EuropeRelations oecuméniques | Lien permanent

Envoyer sur Digg | Envoyer sur del.icio.us

Grèce : soutien du département de théologie de l’Université de Thessalonique au métropolite de Demetriados

 Suite à la dénonciation, en des termes violents, par plusieurs fidèles, de la lecture, par le métropolite Ignace de Demetriados, de péricopes vétérotestamentaires en grec moderne au cours d’un office de vêpres récemment célébré dans l’église Saint Antoine à Volos, l’assemblée générale du département de théologie de l’Université Aristote de Thessalonique a publié un communiqué, le 20 janvier 2011, dans lequel elle condamne unanimement toute polémique fanatique transformant la foi orthodoxe en idéologie, considérant que l’attachement aveugle à la lettre et à des pratiques désormais dénuées de sens ne contribue pas à la défense de la vérité et de la tradition de l’Eglise. Le communiqué précise par ailleurs que le livre intitulé Prophetologion, utilisé par le métropolite Ignace pour les lectures vétérotestamentaires, a été publié par la Société biblique hellénique en 2008 à la demande de l’Eglise de Grèce contient des péricopes en grec ancien et en traduction en grec moderne.  Dans son prologue, l’archevêque d’Athènes exprime sa préoccupation pour la difficulté de compréhension de l’Ecriture et des lectures liturgiques en général, précisant que l’époque actuelle correspond parfaitement aux paroles du prophète Amos : « non une famine de pain, non une soif d’eau, afin que les hommes entendent la parole du Seigneur » (8,11) et espérant que cette édition contribuera de la meilleure manière possible à « l’édification et au service des fidèles » (Eph. 4,10) afin qu’ils « goûtent le pain qui est descendu des cieux et qui donne la vie » (Jean 6,51).

Source : Amen.gr

Rédigé le mardi 01 février 2011 à 05h59 dans Actualités-Europe | Lien permanent

Envoyer sur Digg | Envoyer sur del.icio.us

Un rapport et une recommandation de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

A la suite d'un rapport sur les violences à l'encontre des chrétiens au Proche et Moyen-Orient, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté une résolution le 27 janvier sur cette question. Parmi ses demandes: "l’Assemblée appelle la Turquie à clarifier pleinement les circonstances entourantl’interruption de la célébration de la messe de Noël dans les villages de Rizokarpaso et Ayia Triada dans la partie nord de Chypre le 25 décembre 2010 et de faire comparaître devant la justice les responsables." Dans sa demande finale: "l’Assemblée invite l’Union européenne à suivre davantage l’évolution de la situation des communautés religieuses, chrétiennes et autres, dans son dialogue politique avec les pays du Proche et du Moyen-Orient et à lier sa politique de voisinage, y inclus l’aide financière, au degré de protection et de sensibilisation aux droits de l’homme dans ces pays." Le Parlement européen de son côté a adopté une résolution le 20 janvier qui condamne les persécutions dont sont victimes les chrétiens d'Orient.

Rédigé le mardi 01 février 2011 à 01h50 dans Actualités-EuropePersécutions antichrétiennes |Lien permanent

Envoyer sur Digg | Envoyer sur del.icio.us

"La France respecte l'orthodoxie"

Dans un entretien à La voix de Russie, l'higoumène Philarète (Bulekov), qui représente le Patriarcat de Moscou auprès des institutions européennes à Strasbourg, a déclaré que "L'orthodoxie russe a suscité beaucoup d'intérêt et de respect en France lors des dernières décennies". Il signale que la France a la plus grande communauté russophone en dehors de la Russie. D'après lui, le nombre des églises est insuffisant pour répondre aux besoins spirituels. Evoquant la paroisse orthodoxe dont il est le recteur, il rappelle sa jeunesse: elle est née en 2005. Le projet de construction d'une église a commencé à se mettre en place à partir du passage du patriarche Alexis II à Strasbourg en 2007. Le projet de construction de la nouvelle église de Strasbourg a été approuvé par le patriarche Cyrille. Conçue par un architecte de Saint-Pétersbourg, elle offrira un mélange d'architectures russe et européenne afin de pouvoir s'intégrer dans le paysage urbain tout en conservant ses caractéristiques d'église orthodoxe russe.

Source: The voice of Russia

Rédigé le mardi 01 février 2011 à 00h35 dans Revue du Web | Lien permanent

Envoyer sur Digg | Envoyer sur del.icio.us

lundi 31 janvier 2011

Les "Chroniques antiochiennes" n°40

 Dans cette 40ème édition des "Chroniques antiochiennes", et après un éditorial consacré au dimanche de Zachée, Carol Saba évoque les étapes du deuxième volet del'importante visite effectuée par l'archevêque d'Athènes au Patriarcat orthodoxe d'Antioche du 24 au 31 janvier, notamment les rencontres avec le président de la République syrienne, le ministre des cultes syriens, les dignitaires musulmans de ce pays, sa visite de l'église Saint-Georges sur les hauteurs du Golan, et puis les festivités de l'accueil fraternel et populaire dans les diocèses grec orthodoxes d'Alep, de Homs et de Hama. Il rend compte en dernier lieu des festivités autour de l'inauguration et de la consécration de la cathédrale Saint Pierre et Paul du diocèse orthodoxe d'Antioche sous l'omophore du métropolite Antoine (Chédrawwi) au Mexique. Pour les lire, cliquez sur ce lien.

Rédigé le lundi 31 janvier 2011 à 07h03 dans Analyses-réflexions-études | Lien permanent

Envoyer sur Digg | Envoyer sur del.icio.us

 

Commenter cet article